LÉON

Oeuvres typiques

« Dans le bois d’Écouen »

Peinture à l’huile, sur toile, de 22×18 cm

Léon Hingre a exercé son art de peintre dans des styles très variés

Cette peinture est du style « peintre de genre » de l’ « Ecole d’Ecouen », une colonie de peintres qui peignaient des scènes de la vie courante dès le milieu du XIX ème siècle. Il a réalisé cette œuvre, comme un certain nombre d’autres, pour sa sœur Clémentine quand il lui rendait visite à Ecouen (Val d’Oise).

Maison Universelle

Affiche avec calendrier de 1901 de 68,5×32 cm

Léon Hingre a, entre autre, répondu à un certain nombre d’éditeurs d’affiches. Chaque affiche supposait à cette époque une peinture avec un motif qui « accroche » le client. Le style « Mucha »(art nouveau) a été très apprécié de la fin du XIX au début de XXéme siècle. Léon Hingre, a su exploiter ce style que l’on retrouve dans nombre de ses affiches.

Série de 6 cartes postales de « Les Nations »

Léon Hingre a, aussi, répondu à de nombreuses sollicitations d’éditeurs de cartes postales diverses, depuis des illustrations de scènes de guerre pendant la première guerre mondiale jusqu’aux cartes de vœux en passant par les cartes « promotionnelles » commanditées par différentes marques. Cette série enfantine de 6 cartes « Chaussures Raoul » avait pour but d’inciter à une certaine fidélité commerciale ! Comme pour les affiches à chaque carte postale correspond une peinture d’un format supérieur et précisé par l’éditeur pour obtenir plus de précision lors de la réduction.

A remarquer les scènes d’animaux humanisés que l’artiste a utilisé fréquemment dans ses cartes postales à fin publicitaire.

La une de la « VIE POPULAIRE » du 9/10/1880

Illustration de l’article « Fleur d’Oranger »

A cette époque, la photographie était encore à ses débuts. Un grand nombre de publication de scènes qu’elles soient, ou non, susceptibles d’être photographiées, comme les scènes de guerre , étaient souvent réalisées par un illustrateur-graphiste. Léon Hingre a pratiqué ce métier qui consistait à dessiner et créer en se basant sur son imagination et son sens artistique à partir des éléments graphiques commandés par les éditeurs.

« Arlequin »

Moulage en ronde bosse en bronze argenté de 16,5×4 cm et 6 cm d’épaisseur

Léon Hingre a eu son père, Théophile, comme Maître en sculpture par modelage. Sa production de sculpteur est modeste mais d’une facture fine et très réaliste. Ici « Arlequin » semble faire la révérence alors qu’il se prépare à une bastonnade !

Léon Hingre : Peintre, affichiste, illustrateur (1860-1926?)

Léon Hingre est né en 1860 à Birmingham en Angleterre de Louis Théophile Hingre et de Louise Victorine Daily, alors en exil.
Marié à Victorine Reiser, ils eurent une fille, Léonne, née en 1905 à Paris et décédée en 1999 à Domont (Val d’Oise).
Léon a été formé en tant qu’artiste avec plusieurs maîtres, dont son père. Sa production sculpturale fut très limitée mais il a excellé dans les arts en tant que peintre, affichiste et illustrateur.
Le sculpteur se révélera au public en tant qu’artiste, en exposant pour la première fois au Salon des Artistes Français en 1879.
Il avait 19 ans…

Encore récemment, il y avait une certaine confusion à propos de l’attribution des œuvres peintes, étant donné les incertitudes du marché de l’art, la similitude de sigles et les différentes signatures.
A l’issu de ses recherches, le Dr. Pau Medrano Bigas, professeur de Graphic Design à l’Université de Barcelone, en conclut : Léon signait L.Hingre, Léo Hingre ou Léon Hingre, toujours dans un style calligraphique très similaire et reconnaissable dans toutes ses œuvres.

Son père a toujours signé T. HINGRE et s’est toujours présenté exclusivement comme sculpteur dans ses manuscrits officiels. Léon a notamment exprimé son talent  sur des affiches et documents promotionnels représentant souvent de belles et élégantes femmes en « style Mucha ».

Il a su profiter de « l’âge d’or de la carte postale » en France (1900-1920) pour décliner son art du dessin et de la peinture en répondant à des commandes d’éditeurs de cartes postales (caricatures humoristiques, paysages, natures mortes, art floral, publicités, scènes et uniformes de guerre). Nous sommes en recherche de ses date et lieu de décès.